Résumé:

À qui est-il, ce beau pays ?
Aux Livingstone, Stanley, Brazza qui l’explorèrent et s’y perdirent – aux intrépides découvreurs des antipodes ?
Aux Léopold, Victoria ou Jules Ferry, chefs d'États aux appétits voraces – grands saigneurs, esclavagistes, pilleurs et fossoyeurs de tout un continent au nom de la « civilisation » ?
Aux descendants des Africains déportés aux États-Unis et devenus citoyens américains ?
À tous, sans doute, sauf à Ota Benga, pygmée et bête de foire, arraché à sa forêt natale et emporté par-delà l’océan, là-bas où il n’est rien. Ce beau pays qu’on dépèce, entre deux siècles sanglants, c’est le sien, pourtant.
Ce roman le lui rend.

« Magistral. » Femme actuelle

« Un roman fort et foisonnant. Une fresque bouleversante. » Madame Figaro


Date de parution : 28/05/2020

 

Prix: 9.50€

L'auteure:

D’origines guadeloupéenne et normande, l’écrivain franco-américain Jennifer Richard est l’auteur de trois romans publiés aux éditions Robert Laffont : Bleu poussière, Requiem pour une étoile et L’Illustre Inconnu. Elle est également documentaliste pour la télévision. En 2006, elle est lauréate de la deuxième édition de la Résidence du premier roman pour Bleu poussière. Après Il est à toi ce beau pays, paru chez Albin Michel et figurant dans la première sélection du prix Renaudot en 2018, Le diable parle toutes les langues paraît en 2020 chez le même éditeur.

Editions POCKET 

Tentez de gagner votre roman et égayez votre été sur la page FFBDE